Inscrire l'ensemble de nos actions dans la démarche qualité

 

En 2005, l'association s'est inscrite dans la Démarche Qualité. Engagée sur le Calvados depuis 2002, elle est issue d’un partenariat entre les deux institutions CAF et DDCS et d’un travail de concertation avec les structures socio-éducatives et leurs professionnels.

 

Aujourd'hui pensée pour accompagner les collectivités territoriales (Conseil général, intercommunalités, communes) dans des politiques éducatives locales, les objectifs de cette démarche sont :

              - l’acculturation des élus notamment sur les enjeux de la remobilisation des habitants et des associations sur les enjeux éducatifs,

          - l’accompagnement à la réflexion des acteurs éducatifs locaux (élus, techniciens des collectivités locales, associations, parents, enseignants, animateurs) sur le temps global de l’enfant, sur la continuité et la complémentarité éducative,

              - l’accompagnement des  professionnels pour une meilleure appropriation des finalités, des objectifs et de l’éthique de l’éducation populaire, notamment pour construire de la mobilisation associative ou des démarches participatives sur les territoires,

              - l’accompagnement des associations locales à dimension éducative pour répondre avec des habitants, des citoyens, des publics aux besoins identifiés collectivement,

              - la mobilisation des jeunes adultes pour qu’ils soient auteurs de projets sur le territoire (projets collectifs, formels ou informels, associatifs, coopératifs, etc…,

              - la formation professionnelle et continue des  animateurs des associations et des collectivités locales en proposant des formations et des modules de formation adaptés aux réalités et attentes des acteurs éducatifs,

             - la valorisation de l’engagement volontaire et également la formation des animateurs et directeurs volontaires,

 

… Et ce à travers la mise en place d’un accompagnement éthique et adapté prenant en compte les besoins de soutien à la continuité, la cohérence et la qualité de l’offre éducative.

 

L'ALJ est accompagnée dans cette démarches sous deux formes :

Cette démarche expérimentale (propre au département), propose différentes approches :

             - L’accompagnement regroupé de sites : il s’agit de proposer un accompagnement basé sur les échanges et la possibilité de décentrer les problématiques des structures afin de mieux les traiter.

             - L’accompagnement collectif : 3-4 journées thématiques par an ; 3-4 regroupements par an portant sur des critères ou problématiques spécifiques au champ de l’éducation.

 

Ainsi, professionnels et élus, participent régulièrement à des journées de réflexion avec les acteurs socio-éducatifs (professionnels, fédérations) et les institutionnels (CAF et la DDCS) sur des thématiques ou problématiques rencontrées au quotidien (la laïcité, le handicap, la mixité...). Ces journées constituent un véritable temps de formation et de prise de recul pour les salariés de l'association.

 

Pour plus de renseignement sur la démarche qualité cliquer sur le bouton


Créée en 2009, La charte Accueil Réussi vise à faciliter l'intégration des enfants porteurs de handicap dans les Accueils Collectifs de Mineurs.

 

Elle situe clairement les enfants ou les jeunes au centre de leur projet, sur les aspects éducatifs et dans l’intérêt supérieur des enfants et des jeunes, ainsi que dans un rapport de confiance entre les partenaires.

Les temps de vacances devraient être vécus par les enfants et les jeunes comme une étape, un  changement pour contribuer à leur évolution, pour grandir et pouvoir profiter de ce temps afin de peut être « se montrer différemment ».

Les conditions de mise en place d’un accueil réussi passent par la préparation de la continuité éducative avant, pendant et après le séjour.

 

Et aussi par :

          - l’identification des spécificités de l’enfant (informations utiles à son intégration dans le groupe et à la vie collective en se préservant de toute stigmatisation) ;

           - l’identification et l’adhésion à des objectifs éducatifs partagés (respect des règles collectives,

intégration en milieu ordinaire,…) ;

          - la négociation du départ entre le jeune et les professionnels chargés de son accompagnement (choix, préparation,…) ;

       - le contact obligatoire entre professionnel référent et organisateur du séjour (ou équipe pédagogique quand cela est possible) sur différents aspects (le séjour, l’équipe, l’enfant, le lien ou

non avec la famille) ;

         - la préparation des équipes (des institutions d’une part et directeurs d’ACM, d’autre part) :  information/formation sur le fonctionnement des établissements, des services spécialisés et des accueils de vacances et de loisirs éducatifs.

 

Les conditions de mise en œuvre d’un accueil réussi :

Pour les établissements et services spécialisés :

- situer la place des loisirs dans les projets d’établissements et les projets personnalisés des jeunes ;

          - associer les jeunes au choix du séjour ;

          - associer les détenteurs de l’autorité parentale quand cela est possible au choix du séjour ;

          - associer les familles d’accueil à la démarche de la charte ;

          - prendre connaissance et adhérer au projet de l’organisateur et du séjour choisi ;

          - prendre toute l’information nécessaire sur les conditions d’organisation du séjour ;

          - renseigner les fiches d’inscriptions et communiquer des stratégies éducatives concernant l’enfant ou le jeune ;

          - maintenir un lien pendant le séjour en cas de besoin ;

          - fournir les coordonnées du cadre ou la personne de référence susceptible de répondre pendant la durée du séjour.

 

Les associations et collectivités organisatrices d’accueils de loisirs s’engagent à :

          - donner une information plus précise sur le séjour, voire « personnalisée» ;

          - fournir un document d’inscription permettant un lien éducatif ;

          - donner les coordonnées du responsable du séjour ;

          - informer et sensibiliser les équipes sur les publics accueillis ;

          - former les directeurs de séjours sur les spécificités de certains publics ;

          - respecter la confidentialité dans le cadre du secret professionnel partagé quant aux informations communiquées ;

          - maintenir un lien pendant le séjour, en cas de besoin ;

          - communiquer un bilan personnalisé du séjour.

 

Plus d'information sur la charte accueil réussi sur le site de la DRDJSCS en cliquant ici

Offre d'emploi animateur (trice)

Newsletter

Prénom E-mail:

Nous suivre